Blogue
Améliorer sa vision grâce au LASIK pour profiter à fond de l’hiver

Améliorer sa vision grâce au LASIK pour profiter à fond de l’hiver

Lorsque les gens envisagent le LASIK pour améliorer leur vision, les avantages qui leur viennent à l’esprit sont souvent liés à l’été, comme pouvoir se baigner librement dans la mer sans avoir peur de perdre leurs lunettes ou de s’assécher les yeux à cause des verres de contact irritants. J’aime profiter de ma vision claire et sans tracas l’été, mais c’est l’hiver que je suis le plus heureux d’avoir eu le LASIK.

Les verres embués

J’ai toujours détesté porter mes lunettes en hiver parce qu’elles s’embuaient tout le temps. Quand je les portais pour travailler à l’extérieur, jouer au hockey ou pelleter la neige, mes verres se couvraient toujours d’une épaisse couche de condensation blanche. Skier avec des lunettes sous mes lunettes de ski était pire encore : même si mes lunettes ne s’embuaient pas à l’extérieur, elles devenaient embuées dès que je mettais le pied à l’intérieur.

Les lunettes de soleil et la neige

En plus du problème de buée, mes lunettes m’empêchaient de porter des lunettes de soleil. En hiver, la réflexion du soleil rend le port de lunettes de soleil encore plus important qu’en été, tant pour assurer son confort que pour protéger ses yeux des rayons ultraviolets. Les lunettes de soleil sont importantes pour la conduite hivernale lorsque les rayons du soleil que la neige réfléchit et les reflets sur le pare-brise que cause la gadoue rendent la conduite dangereuse. De plus, quelques heures de raquette ou de ski de fond sans lunettes de soleil lors d’une journée ensoleillée suffisent pour causer l’ophtalmie des neiges.

L’air sec hivernal

Le port de verres de contact en hiver n’est guère mieux que le port de lunettes. Quand je portais des verres de contact, je souffrais de sécheresse oculaire, et l’air hivernal aggravait ce problème. L’air humide me permettait de bien tolérer mes verres de contact jusqu’au soir, mais l’air sec de l’hiver les rendait inconfortables dès l’après-midi.

Heureusement, mon intervention LASIK a réglé tous ces problèmes. Aujourd’hui, quand je joue au hockey, que je fais un bonhomme de neige ou que je conduis ma voiture, la buée et les autres ennuis qui pouvaient nuire à ma vision sont derrière moi. Grâce au LASIK, j’aime à nouveau l’hiver.