Blogue
Comment savoir si vous êtes admissible à la chirurgie des yeux LASIK

Comment savoir si vous êtes admissible à la chirurgie des yeux LASIK

Si vous souhaitez vous libérer de vos lunettes et de vos verres de contact, la chirurgie des yeux LASIK est peut‑être une solution idéale pour vous. Les troubles de la vue courants, comme la myopie (difficulté à voir de loin), l’hypermétropie (vision de près floue) et l’astigmatisme (visions de près et de loin déformées), résultent souvent d’une mauvaise réfraction de la lumière dans la cornée (la couche transparente à la surface de l’œil). C’est pourquoi le LASIK remodèle la cornée pour corriger le ou les problèmes de vision.

Le LASIK change non seulement votre vision pour le mieux, mais transforme aussi votre quotidien! Il s’agit d’une option particulièrement intéressante, car elle procure une solution durable aux troubles de la vue en réduisant ou en éliminant la dépendance aux lunettes et aux verres de contact. En plus de vous libérer des inconvénients quotidiens liés au port de verres correcteurs, la chirurgie des yeux au laser vous aide à économiser de l’argent à long terme, puisque vous n’avez plus besoin d’acheter régulièrement des lunettes, des verres de contact ou de la solution pour verres de contact.

Si vous envisagez le LASIK, il est temps de découvrir si vous y êtes admissible. Pendant votre consultation gratuite et sans obligation, notre équipe d’experts réalisera une série de tests diagnostiques pour confirmer votre admissibilité. Même si la plupart des personnes sont admissibles au LASIK, il est possible que vous ne le soyez pas. Le cas échéant, notre équipe vous recommandera peut-être une autre intervention de correction de la vue qui convient à votre situation.

Le présent billet porte sur les facteurs qui affectent l’admissibilité et les éléments qui permettent à notre équipe d’évaluer cette dernière. Gardez toutefois en tête que la seule façon de savoir avec certitude si vous êtes admissible au LASIK ou à une autre intervention de correction de la vue est de réserver une consultation gratuite. Rencontrez notre équipe pour faire un premier pas vers une vision claire.

Les facteurs influençant l’admissibilité au LASIK

Les facteurs suivants jouent un rôle important dans votre admissibilité à la chirurgie des yeux LASIK ou à d’autres corrections de la vue.

Votre âge

Il faut savoir que 90 % des personnes entre 18 et 65 ans sont parfaitement admissibles au LASIK. En général, nous conseillons aux personnes mineures d’attendre d'avoir 18 ans avant de profiter de la chirurgie LASIK, car il est tout à fait normal que leur vision change jusqu’au début de l’âge adulte, lorsque leur vision se stabilise.

De même, étant donné les effets de l’âge sur la vision, il est possible qu’une autre intervention convienne mieux que le LASIK aux personnes de plus de 40 ans, comme la PresbyVisionMC, qui corrige la baisse de la vision de lecture liée à l’âge, appelée presbytie. Finalement, nous ne recommandons généralement pas le LASIK à nos patients de 70 ans ou plus, car ils présentent un risque accru de formation de cataractes. Nous suggérons plutôt à ces patients d’opter pour une intervention de remplacement du cristallin.

Votre prescription et l’état de santé de vos yeux

Votre prescription permet également d’évaluer si le LASIK est une option qui vous convient. Même si nous pouvons corriger divers troubles de la vue grâce au LASIK, l’épaisseur cornéenne limite l’admissibilité à cette intervention. Notre équipe peut déterminer l’épaisseur de vos cornées à l’aide de tests précis lors de votre consultation gratuite en clinique.

Si votre cornée s’avère trop mince, il pourrait être impossible de créer le volet lors de l’intervention. Habituellement, il faut une épaisseur cornéenne d’au moins 0,5 mm pour être admissible au LASIK classique. Même si vos cornées sont trop minces pour le LASIK, il est possible que vous soyez admissible à d’autres interventions de correction de la vue qui correspondent mieux à votre situation.

Nous pourrions, par exemple, vous suggérer une kératectomie photoréfractive (KPR), qui est une solution idéale pour traiter les cornées minces, puisqu’elle ne nécessite pas la création d’un volet. Lors d’une KPR, le chirurgien retire la couche superficielle de la cornée (appelée épithélium) afin de remodeler la cornée.

De plus, certains troubles de la vue peuvent vous empêcher d’avoir le LASIK un certain temps. Par exemple, si vous présentez une infection oculaire, comme une conjonctivite (« œil rose »), vous devrez reporter la date de votre chirurgie et attendre la fin de la guérison de vos yeux. Cependant, les personnes atteintes de trouble de la vue permanent (une amblyopie, que l’on appelle aussi « œil paresseux », une sécheresse oculaire prononcée ou un déséquilibre musculaire de l’œil, par exemple) ou de maladie oculaire (un glaucome, des cataractes, un kératocône, une autre maladie cornéenne, etc.), sont possiblement non admissibles au LASIK.

Votre état de santé général

Votre admissibilité au LASIK ne dépend pas seulement de la santé de vos yeux, car votre santé en général importe aussi. Toute personne admissible au LASIK doit être en bonne santé avant d’avoir l’intervention. Certains problèmes de santé peuvent vous rendre non admissible aux interventions oculaires, dont un diabète non maîtrisé, une maladie auto‑immune et une collagénose avec manifestations vasculaires. D’ailleurs, vous ne pouvez pas avoir une correction de la vue si vous prenez un médicament qui affecte votre réponse immunitaire, puisque cela peut compliquer votre processus de guérison.

D’ailleurs, vous ne pouvez pas opter pour le LASIK si vous êtes enceinte. Les changements hormonaux durant la grossesse peuvent modifier la forme de la cornée, ce qui affecte la vision. Ces changements sont parfois temporaires. Toutefois, il arrive qu’ils perdurent. Par conséquent, il est préférable d’attendre jusqu’à ce que la vision se stabilise après l’accouchement avant d’avoir la chirurgie LASIK afin d’obtenir les meilleurs résultats postopératoires possible.

L’Académie américaine d’ophtalmologie recommande d’attendre au moins un mois après la fin de la grossesse avant d’avoir une intervention de correction de la vue. Même s’il existe peu de recherches sur les effets de l’allaitement sur le LASIK, elles suggèrent qu’il est préférable d’attendre après la fin de l’allaitement avant d’opter pour le LASIK.

Pour découvrir si vous faites partie des 90 % des personnes entre 18 et 65 ans qui sont admissibles au LASIK ou à une autre intervention oculaire, réservez une consultation gratuite et sans obligation dès aujourd’hui. Notre équipe sera ravie d’évaluer votre admissibilité et de vous recommander l’intervention qui vous convient parfaitement.