Politique des verres de contact

Renseignements importants pour les personnes qui portent des verres de contact

Les verres de contact peuvent mouler la surface de la cornée et donc en changer la courbure, modifiant ainsi la réfraction (prescription). Afin de bien calculer la prescription à utiliser pour corriger votre erreur de réfraction, vous devez cesser de porter vos verres de contact à un certain moment avant chaque rendez-vous. Avec le temps, la cornée reprendra sa forme et sa taille naturelles. LASIK MD s’engage à vous offrir le traitement le plus précis possible et pour ce faire, il est important que la surface de la cornée soit stable et qu’elle soit revenue à sa forme naturelle.

Pour la grande majorité des patients, la période minimale de retrait des verres de contact suffit. Toutefois, la vitesse d’ajustement de la cornée peut varier d’un patient à l’autre. Si votre cornée est toujours en train de s’ajuster lors de votre examen préopératoire, il sera préférable de le reporter. LASIK MD n’assume pas les frais reliés au déplacement d’un rendez-vous et ne rembourse pas les pertes de revenus ou les frais d’hébergement et de transport.

Retrait des verres de contact avant l’examen préopératoire et avant l’intervention (pour la correction de la vue au laser et les chirurgies intraoculaires)*

Retrait des verres de contact avant l’examen préopératoire et avant l’intervention (pour la correction de la vue au laser et les chirurgies intraoculaires)

* Il est important de ne pas porter de verres de contact en dormant pendant une semaine avant l’examen préopératoire.

Veuillez noter que le retrait des verres de contact est nécessaire uniquement pour l’œil qui subit l’intervention et que les patients peuvent porter un verre de contact dans l’œil qui n’est pas opéré immédiatement après l’intervention.

Les différentes périodes de retrait des verres de contact présentées ci-dessus visent à garantir que la majorité des patients provenant de l’extérieur ne subiront pas les inconvénients liés à un report de rendez-vous si leur cornée semble être « modelée » par le verre de contact.

Il est à noter que la probabilité qu’une retouche soit nécessaire est inversement proportionnelle à la période de retrait des verres de contact.

1 Pour les verres de contact souples, une période de retrait minimale de 12 heures est suffisante pour la majorité des patients. Toutefois, il arrive que des patients aient les yeux rouges ou irrités et aient un peu d’inflammation lors de l’examen préopératoire. Ces symptômes sont reliés au port prolongé de verres de contact. Avant de fixer la date de l’intervention, le médecin peut demander une deuxième évaluation après que le patient a retiré ses verres de contact pendant une semaine. Le médecin pourrait également prescrire des gouttes anti-inflammatoires avant que l’intervention ne puisse être pratiquée. Cette situation n’est pas monnaie courante. Toutefois, il est important que les patients soient au courant de cette possibilité avant leur intervention.