Dysfonction progressive du cristallin

On parle de dysfonction progressive du cristallin pour décrire la progression des anomalies liées au vieillissement du cristallin. Le syndrome se manifeste par une détérioration graduelle du cristallin, la lentille naturelle de l’œil. Celui-ci devient alors plus rigide et perd de sa clarté. La dysfonction progressive du cristallin comporte trois stades.


Stade 1

Les symptômes du premier stade du syndrome apparaissent habituellement au cours de la quarantaine et affectent l’élasticité du cristallin. Le cristallin est un organe transparent dont les deux parois sont courbées vers l’extérieur, comme la lentille d’une loupe. Avec la cornée, il permet de réfracter les rayons de lumière afin de les concentrer sur la rétine. Un cristallin jeune et en santé est de forme arrondie et fonctionne telle une lentille grossissante, permettant ainsi de voir clairement les objets rapprochés. Pour voir clairement les objets éloignés, les muscles de l’œil étirent le cristallin pour l’aplatir. On appelle ce phénomène l’accommodation.

Au fil du temps, le cristallin perd de son élasticité. Les objets éloignés sont toujours perçus clairement grâce à la capacité inchangée des muscles oculaires à étirer le cristallin, mais ce dernier ne retrouve plus sa forme arrondie. Les objets rapprochés n’apparaissent donc plus clairement. Le cristallin se détériore et perd de sa flexibilité tout au long de notre vie, mais c’est au cours de la quarantaine que la plupart des gens constatent les effets de cette dégradation. Cette baisse de la capacité d’accommodation nécessite habituellement le port de lunettes de lecture. On parle alors de presbytie.

La PresbyVisionMC au laser est une intervention efficace qui permet de réduire la dépendance des presbytes aux lunettes de lecture. Rapide et sans douleur, elle corrige l’erreur de réfraction et remodèle votre cornée afin de compenser la faible capacité d’accommodation du cristallin.


Stade 2

Au cours de la cinquantaine et de la soixantaine, non seulement le cristallin perd-il davantage de sa flexibilité, il développe en plus des aberrations d’ordre supérieur (AOS). On nomme « aberrations sphériques » les AOS situées dans le cristallin. Ces petites irrégularités ou imperfections sont responsables d’une baisse de la vision fonctionnelle et d’une mauvaise vision nocturne, particulièrement en présence de lumière de forte intensité durant la conduite.

Le meilleur moyen de traiter la dysfonction progressive du cristallin à ce stade est la PresbyVisionMC par lentille, une intervention aussi connue sous le nom d’échange de lentille réfractive (ÉLR). Un ÉLR consiste à remplacer le cristallin opaque par une lentille synthétique nommée lentille intraoculaire. Cette intervention procure de nombreux avantages, car elle élimine les problèmes liés aux AOS et permet à une personne de voir à nouveau considérablement bien de près et de loin sans lunettes de lecture ou à double foyer. Le traitement de la dysfonction progressive du cristallin au moyen d’un ÉLR élimine entièrement le risque de développer une cataracte un jour.


Stade 3

Le troisième et dernier stade de la dysfonction progressive du cristallin se manifeste à partir de 70 ans. Le cristallin est alors si opaque qu’on parle d’une cataracte. Bien qu’un trauma puisse être à l’origine d’une cataracte, cette anomalie est habituellement une conséquence du vieillissement. Plus de la moitié des Nord-Américains de 80 ans ou plus seraient en fait atteints de cataractes ou auraient subi une chirurgie de la cataracte.

On associe de nombreux symptômes aux cataractes, dont une vision voilée ou embrouillée, des couleurs d’apparence plus terne, des éblouissements ou un effet de halo autour de sources lumineuses et une mauvaise vision nocturne. Des cataractes non traitées pendant une longue période peuvent entraîner une perte totale de la vision au cours des derniers stades du syndrome.

Le traitement de la cataracte est similaire à celui de la dysfonction progressive du cristallin de stade 2 et consiste à retirer le cristallin lors d’un échange de lentille réfractive (ÉLR). Il s’agit de l’une des interventions chirurgicales les plus sûres, communes et efficaces dans le domaine de la médecine. À ce stade, le traitement de la cataracte est considéré comme nécessaire sur le plan médical.

Puisque de nombreux symptômes et anomalies sont associés à la dysfonction progressive du cristallin et au vieillissement, il existe différents traitements. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la dysfonction progressive du cristallin et les traitements possibles, n’hésitez pas à réserver une consultation gratuite dès aujourd’hui.

Gagnez une chirurgie
* Un seul prix d'une valeur maximale de 4 450 $ consistant en un certificat pour une correction de la vue au laser. Cliquez ici pour le règlement du concours.
Tout avoir
Zero-2016-NATL