4-spring-trips-you-should-start-planning-now_1758_40024774_0_14034266_500

Quatre vacances de printemps que vous devriez commencer à planifier dès maintenant

Publié le 2015/03/05 à pm 3:56 par Galit G

Au moment où décembre laisse la place à janvier et l’année 2014 devient l’année 2015, l’hiver règne sur tout le pays. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose : les étangs sont gelés et nous pouvons y passer de belles soirées à patiner. De plus, la course aux séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey commence à devenir intéressante. Mais un long hiver pendant lequel la neige vous confine à l’intérieur a de quoi vous rendre impatient de voir arriver le printemps.

La plupart des gens s’envolent vers le sud lorsque l’hiver est à son plus froid, mais si vous souhaitez vivre une expérience de vacances au Canada, soyez patient et attendez que le printemps revienne. C’est à cette période de l’année que le pays se dépouille de son manteau blanc pour révéler ses couleurs éclatantes, sa culture vivante et plus encore. Si vous rêvez de repartir en vacances dès que la neige et la glace auront fondu, jetez un œil à ces quatre idées d’escapades printanières que vous devriez commencer à planifier dès maintenant.

1) Le Festival des fleurs de cerisiers – Vancouver
Y a-t-il de meilleurs symboles de l’arrivée du printemps que les premiers brins d’herbe ou pétales de fleurs qui percent la neige fondante? Vous avez attendu que les températures se réchauffent pendant tout l’hiver, il est donc peu probable que la vue des jardins qui parsèment votre quartier soit suffisante pour vous faire oublier la saison froide. Vous devrez peut-être vous rendre à Vancouver, sur la côte ouest, pour assister à un des événements les plus splendides en Amérique du Nord.

Le Festival des fleurs de cerisiers de Vancouver est un véritable rite de passage du printemps au Canada. Chaque année en avril, les quelque 40 000 cerisiers donnés en cadeau à la ville de Vancouver par le Japon se mettent tour à tour à fleurir et à perdre leurs pétales pendant quelques jours. La ville est ainsi recouverte d’un voile rose et blanc qui danse dans le vent et offre à tous un spectacle naturel inoubliable.

Ce spectacle sera encore plus inoubliable si vous profitez de vos temps libres pendant l’hiver pour subir intervention de correction de la vue au laser.

2) Le Festival canadien des tulipes – Ottawa
Si la Colombie-Britannique est située trop loin pour vous, pourquoi ne pas faire une escapade à Ottawa? La capitale canadienne n’est peut-être pas connue pour son étalage ostentatoire de couleurs et sa gaieté printanière, mais cela ne veut pas dire qu’une histoire vieille de cinquante ans ne peut pas mener à la création de l’un des plus importants festivals de fleurs au monde.

Vous savez peut-être déjà que la tulipe est le symbole international des Pays-Bas. Si vous faites une recherche des deux termes sur Google, vous verrez plusieurs photos de champs de tulipes. Lorsque la Deuxième Guerre mondiale a éclaté et que l’Allemagne a occupé la ville d’Amsterdam, le gouvernement canadien a permis à la famille royale néerlandaise de se réfugier à Ottawa pendant toute la durée de la guerre. Lorsque la famille royale est finalement retournée aux Pays-Bas, elle était si reconnaissante envers le Canada qu’elle lui fit parvenir de nombreux cadeaux, dont 100 000 bulbes de tulipes. Pour les 40 années suivantes, le gouvernement néerlandais a continué d’offrir au Canada 1 000 bulbes de tulipes chaque année.

Qu’a fait la ville d’Ottawa avec tous ces bulbes de tulipes? Elle a organisé le plus grand festival de tulipes au monde, attirant ainsi plus de 500 000 visiteurs chaque année. Cet événement d’un mois ne s’arrête pas à l’admiration des fleurs, loin de là! Les prestations musicales, la nourriture gratuite et la grande variété de spectacles présentés pendant le festival vous feront peut-être même oublier les fameuses tulipes.

3) Les érablières – Québec et Ontario
La neige fondante ne fait pas que découvrir les jolies fleurs, le réchauffement de la température offre aussi aux vastes forêts canadiennes la chance de se régénérer. C’est exactement ce qu’anticipent les centaines de producteurs acéricoles et les dizaines de milliers de visiteurs lorsqu’ils encerclent les semaines de récolte d’eau d’érable sur leur calendrier.

Le site BBCanada.com explique que 80 % de la production mondiale de sirop d’érable est faite au Canada. Les érablières du Québec produisent 91 % du sirop d’érable canadien alors que le 9 % restant est produit en Ontario. La saison de l’érable commence en mars lorsque les acériculteurs font bouillir l’eau d’érable pour la transformer en sirop délicieux que vous connaissez et adorez. La Beauce, une région au sud de la ville de Québec, attire environ 50 000 visiteurs entre le 16 et le 24 mars lorsque les cabanes à sucre font bouillir la sève et ouvrent leurs portes au public qui vient se régaler.

Il est vrai que vous n’avez pas besoin de vos yeux pour apprécier le goût de l’érable, mais souvenez-vous que le sirop d’érable est collant et salissant. Si votre vision n’est pas nette, vous n’éviterez peut-être pas cette grosse goutte qui menace de tomber sur votre chandail. Bref, il vaudrait mieux faire corriger votre vision au laser avant d’entreprendre le voyage.

4) Un dernier voyage de ski
Il est fort probable que la dernière chose que vous vouliez voir au printemps soit davantage de neige, mais un dernier voyage de ski sous le soleil du printemps pourrait être en plein ce qu’il vous faut pour dire au revoir à l’hiver.

Le site SkyScanner.net indique que comme les centres de ski voient l’achalandage baisser au printemps, ils baissent les prix des laissez-passer et des chambres d’hôtel. Le site a désigné la montagne Whistler-Blackomb en Colombie-Britannique comme son centre de ski de choix, mais vous pouvez choisir un centre plus près de chez vous si vous n’êtes pas adeptes de ski extrême.

Souvenez-vous cependant que les températures plus chaudes du printemps sont accompagnées de rayons de soleil puissants qui réfléchissent sur la neige pure et blanche. Si votre vue est mauvaise et que vous n’avez pas eu recours à la correction de la vue au laser ou que vous n’amenez pas une paire de lunettes solaires, vous pourriez vous surprendre à regretter les longues et obscures nuits d’hiver.

Vous avez une question au sujet du LASIK? Demandez à l'un de nos experts!

Also available in/Également disponible en : Anglais

Articles similaires

Comments are closed.

« »