LMD_Blog_Optical_Illusion_Resized

Illusions d’optique : une réalité déformée?

Publié le 2015/03/23 à pm 3:56 par Galit G

Les illusions d’optique sont nombreuses et portent souvent sur les éléments de la vie quotidienne que nous ne remettons jamais en question. Par exemple, il nous semble que le soleil se lève à l’est et se couche à l’ouest, traversant ainsi le ciel pendant la journée. Pourtant, en réalité, c’est la terre qui se déplace autour du soleil! Une autre illusion d’optique commune survient lorsque les miroirs dans une pièce ou les rétroviseurs d’une voiture font paraître les objets plus gros ou plus éloignés qu’ils ne le sont en réalité. Ce phénomène découle de la manière dont nos yeux perçoivent la lumière réfléchie. Il s’agit aussi du principe à la base de la plupart des maisons du rire, où les miroirs déformés nous font remettre en question notre perception de nous-mêmes.

L’œil est l’un des organes les plus complexes de l’être humain. Notre vision d’un objet provient de la façon dont la lumière réfléchit sur ce dernier, entre dans l’œil et créé une image inversée sur la rétine. La lumière qui atteint la rétine lance une multiplication de phénomènes chimiques et électriques qui, par l’entremise des fibres du nerf optique, provoquent des impulsions nerveuses dans différents centres visuels du cerveau. Le cerveau interprète ensuite l’image transférée par le nerf optique et nous percevons l’objet.

Les illusions d’optiquerésultent d’un jugement erroné de l’information que nos yeux transmettent à notre cerveau. D’un point de vue anatomique, l’œil est constitué de deux types de cellules nerveuses qu’on appelle les bâtonnets et les cônes. Ces dernières sont réparties sur la surface rétinienne. Les cônes sont responsables de la vision des couleurs, tandis que les bâtonnets perçoivent les contrastes. Ensemble, les deux types de cellules convertissent la lumière en messages ou signaux neuronaux. Sur les bords de la rétine, il y a une disparité entre les bâtonnets et les cônes, et au centre de la rétine, on ne retrouve que des cônes. Cela a un lien avec les illusions d’optique, car en voyant les choses du coin de l’œil, comme nous le faisons en vision périphérique, les images sont souvent trompeuses. C’est pourquoi on entend souvent des personnes affirmer qu’elles voient des images fantômes du coin de l’œil.

Pour ce qui est de toutes ces illusions graphiques qui nous font voir du mouvement au centre d’un motif circulaire ou à spirale, comme la célèbre Enigma d’Isia Leviant, l’exposition excessive à une alternance de motifs, d’inclinaisons, de luminosité ou de couleurs peut fausser nos perceptions. Par exemple, une simulation excessive de certaines régions du cerveau peut causer un déséquilibre cérébral, ce qui a une incidence sur la manière dont nous percevons certains objets. Nos yeux peuvent également devenir fatigués par une telle surexposition, ce qui fait en sorte que nous voyons les choses différemment.

Les illusions d’optique sont essentiellement définies comme une dissociation entre la réalité physique et la perception subjective d’un objet ou d’un événement. Que nous voyions quelque chose qui n’est pas vraiment là ou que nous ne parvenions pas à voir quelque chose qui est là, il y a une relation réciproque entre la rétine, le nerf optique et le cerveau, où, un peu comme lorsque des enfants jouent au téléphone arabe, quelque chose se perd pendant la transmission.

Si vous ne voyez pas les objets quotidiens de base à l’école, au travail ou à la maison, vous devriez examiner les options qui s’offrent à vous en matière de correction de la vue au laser en contactant les experts de LASIK MD.

Vous avez une question au sujet du LASIK? Demandez à l'un de nos experts!

Also available in/Également disponible en : Anglais

Articles similaires

« »