what-if-you-see-colour-differently-than-others_1758_40019268_0_14110343_500 (1)

Et si vous perceviez les couleurs différemment?

Publié le 2015/03/05 à pm 3:21 par Galit G

La vision est prévisible à certains égards. L’humain se fie à sa bonne vision pour exécuter des tâches complexes comme préparer le déjeuner, conduire pour se rendre au travail et balayer du regard un document pour trouver les passages importants. Lorsque tout va bien, vous remarquez à peine que vos yeux travaillent d’arrache-pied pour vous permettre de fonctionner normalement.

Toutefois, votre vision comporte des bizarreries dont vous ignorez peut-être l’existence. Bien que votre capacité à distinguer les couleurs influence clairement votre capacité à reconnaître les objets dans votre champ de vision, il se peut que votre cerveau ne traite pas les nuances et les teintes comme les autres. Et si votre vert était différent de celui du voisin? Et si, lorsque vous écrivez à l’aide d’un crayon rouge, quelqu’un voyait du mauve?

Tout cela vous semble tiré par les cheveux? Lisez ce billet pour savoir comment les êtres humains traitent la couleur différemment afin d’apprendre quels rôles la langue et le cerveau jouent dans la vision.

Divergence d’opinions
Jay Neitz, Ph.D., est un professeur de neurologie dont les recherches portent principalement sur la manière dont l’être humain perçoit les couleurs. Il a indiqué à Live Science que bien que la structure de l’œil soit semblable chez la grande majorité des êtres humains, les couleurs qu’ils perçoivent ne le sont pas. « Je dirais que les expériences récentes nous mènent à croire que nous ne voyons pas tous les mêmes couleurs », précise Jay Neitz.

L’œil utilise des cellules microscopiques, les bâtonnets et les cônes, pour recueillir l’information visuelle des scènes physiques. Les bâtonnets récoltent des longueurs d’onde de lumière monochromatique tandis que les cônes sont responsables de capter et de transmettre la couleur. Toutefois, Jay Neitz explique que ce n’est que lorsque ces signaux atteignent le cerveau que les aires de traitement de l’information visuelle génèrent ce que nous percevons comme le monde visuel.

En fait, c’est cette déconnexion qui engendre la situation potentiellement problématique qu’est la différence de perception des couleurs. Après tout, comme l’explique la maison d’édition scientifique Sinauer Associates, la couleur n’est pas une propriété inhérente des objets que nous regardons. Il s’agit plutôt de notre perception de ces objets, car la lumière se reflète sur les surfaces externes. C’est seulement lorsque les rayons de lumière pénètrent dans notre œil et sont traités par notre cerveau que nous voyons les teintes et les pigments.

Surprenant, mais vrai!
Si vous êtes toujours un peu sceptique quant à la nature subjective de la perception des couleurs, il pourrait être utile de penser à la manière dont les enfants du monde entier grandissent en apprenant comment voir le monde. On pourrait croire que c’est plus ou moins pareil partout, mais l’American Psychological Assocation (APA) explique que la langue des locuteurs a un effet incroyable sur la manière dont ils traitent l’information visuelle en matière de couleurs.

L’APA a publié un compte rendu d’une étude dans le cadre de laquelle des chercheurs ont suivi deux groupes d’enfants, un dans le sud de l’Angleterre et un autre dans le nord de la Namibie, un pays situé sur la côte sud-ouest de l’Afrique. Les deux groupes avaient grandi dans des environnements culturels et linguistiques extrêmement différents. Les chercheurs ont identifié 91 enfants qu’ils ont suivis pour former un échantillon longitudinal.

Les chercheurs souhaitaient explorer l’effet des restrictions linguistiques sur la perception des couleurs. Par exemple, dans la langue anglaise, il y a des mots pour nommer les couleurs élémentaires comme le noir, le blanc et le bleu, mais les teintes plus précises nécessitent des titres inventés ou des titres bien particuliers. Les chercheurs ont remis 22 carrés colorés aux enfants qui participaient à l’étude pour représenter les concepts de couleurs fondamentaux en anglais, et 11 carrés colorés pour illustrer les différents pigments entre ces couleurs.

Lorsque les chercheurs ont fait le test auprès des enfants namibiens en utilisant les concepts de couleur anglais, ces derniers ont eu de la difficulté à regrouper les blocs de couleurs dans le bon contexte. De plus, bon nombre d’entre eux ont essayé d’argumenter en faveur de leurs choix, ce que les chercheurs ont attribué aux systèmes de couleur logiques inhérents plutôt qu’à des coups d’essai aléatoires.

Protégez votre couleur
Généralement, percevoir les couleurs différemment n’a pas de signification particulière en ce qui a trait à la santé générale des yeux. Toutefois, dans certains cas, des cônes endommagés dans les yeux peuvent causer des problèmes qui entraînent une mauvaise vue.

La rétinite pigmentaire (RP) est une maladie qui provoque une perte progressive de la vision et empêche les personnes qui en sont atteintes de voir dans le noir et en périphérie de leur champ de vision. Bien que la RP puisse être attribuable à de multiples facteurs, les dommages aux cônes constituent la cause principale de cette affection. Des facteurs congénitaux peuvent entraîner une mort cellulaire après un certain temps et bien qu’il y ait généralement peu de lumière la nuit, les cônes permettent de distinguer le contraste lorsque l’éclairage est faible.

Certes, la plupart des gens n’auront jamais à s’inquiéter au sujet de la rétinite pigmentaire, mais la thérapie génique peut prédire s’il est possible que vous présentiez cette affection au cours de votre vie. Des examens de la vue réguliers peuvent également aider à dépister l’affection à ses stades les plus précoces pour que le traitement commence le plus tôt possible.

Au fur et à mesure que les scientifiques continuent d’explorer comment l’œil humain et le cerveau s’allient pour traiter le monde physique, un jour, vous pourriez peut-être voir des couleurs que vous n’aviez jamais perçues auparavant. Si, pour vous, tout cela ressemble à un scénario de science-fiction, rappelez-vous qu’on a déjà pensé que les interventions à la fine pointe de la technologie comme le LASIK étaient impossibles aussi!

Vous avez une question au sujet du LASIK? Demandez à l'un de nos experts!

Also available in/Également disponible en : Anglais

Articles similaires

Comments are closed.

« »