LMD_Blog_Tips-for-treating-dry-eyes

Conseils pour traiter la sécheresse oculaire

Publié le 2015/11/16 à pm 3:01 par LASIK MD

La sécheresse oculaire est courante et peut être très inconfortable. En plus de causer de l’irritation, elle peut être très gênante, car elle rend certaines activités difficiles, comme lire ou naviguer sur Internet durant une longue période. Selon le National Eye Institute, les personnes qui souffrent de cette affection oculaire ont de la difficulté à supporter les milieux secs (en avion, par exemple). La sécheresse oculaire peut se manifester sous forme de maladie chronique permanente ou comme conséquence temporaire d’une intervention, de la prise de médicaments, d’infections oculaires ou d’autres problèmes médicaux. Si vous avez les yeux secs, lisez ce qui suit pour découvrir ce qu’est la sécheresse oculaire et savoir comment la traiter.

View Video

Ce qui se passe
Avant de pouvoir traiter adéquatement la sécheresse oculaire, vous devez comprendre ce qui se passe dans votre corps. Comme l’explique la Mayo Clinic, la cause profonde de la sécheresse oculaire est un apport insuffisant de larmes vers les yeux. Les larmes sont composées d’eau, d’huiles et de mucus, soit des substances qui recouvrent les yeux pour favoriser une bonne vision et prévenir les infections. La sécheresse oculaire peut survenir lorsque l’organisme ne produit pas assez de larmes, que les larmes s’évaporent trop rapidement ou que les larmes produites ne contiennent pas la bonne quantité d’eau, d’huile et de mucus.

Une sécheresse oculaire temporaire peut survenir après la correction de la vue au laser et persister de quelques semaines à un mois. La sécheresse à long terme peut quant à elle être causée par différents facteurs. Le vieillissement est une des causes principales de la sécheresse oculaire chronique, puisque la production de larmes diminue à partir de 50 ans. Les femmes sont plus susceptibles de souffrir de sécheresse oculaire que les hommes. En effet, cette affection peut être exacerbée par certains facteurs, dont la grossesse, la ménopause ou la prise de contraceptifs. De plus, la Mayo Clinic a remarqué que les personnes qui ne consomment pas suffisamment de vitamine A ou qui portent des verres de contact sont sujets à présenter une sécheresse oculaire prolongée.

Vous pouvez bien sûr consulter votre médecin pour qu’il confirme un diagnostic de sécheresse oculaire, mais les symptômes de cette anomalie sont facilement identifiables. Le site All About Vision explique que les signes de la sécheresse oculaire comprennent souvent une démangeaison, des yeux rouges et une sensation de brûlure. Il se pourrait aussi que vous ayez l’impression de ressentir quelque chose dans votre œil, un symptôme appelé « sensation de corps étranger ». Et bien que cela puisse sembler contre-intuitif, un larmoiement excessif peut également être un signe de sécheresse oculaire. Le mécanisme de production des larmes est habituellement la cause de cette anomalie.

La sécheresse oculaire peut également être la conséquence d’une déshydratation généralisée, lorsque le corps tente de conserver son eau. Si cela est la cause de votre inconfort oculaire, vous présenterez les signes habituels d’une déshydratation, comme un mal de tête, la bouche sèche, de la fatigue et des crampes, comme l’explique le site Think About Your Eyes.

Comment la traiter
Les causes de la sécheresse oculaire sont aussi nombreuses que les façons de la traiter. Si votre médecin détermine qu’il s’agit d’une anomalie chronique, il pourra vous prescrire un médicament qui s’attaquera à la cause profonde du problème, que ce soit la qualité des larmes, l’absence de production de larmes ou l’évaporation immédiate des larmes, comme l’explique le National Eye Institute. Puisque de nombreuses personnes souffrent de sécheresse oculaire causée par le port de verres de contact, votre médecin pourrait vous encourager à changer votre marque de verres, d’adopter de nouvelles habitudes en matière de verres de contact ou même d’opter pour une nouvelle approche, dont le LASIK.

Si vous ressentez de la sécheresse oculaire après votre intervention LASIK, votre médecin vous recommandera sans doute des bouchons de confort. Ces petits bouchons sont insérés dans les canaux lacrymaux pour favoriser une hydratation oculaire optimale. On emploie habituellement des bouchons temporaires qui se dissolvent d’eux-mêmes après trois mois. Pour traiter les cas plus sérieux, on utilise des bouchons en silicone. Ils peuvent demeurer dans les canaux lacrymaux durant une longue période de temps, mais peuvent également être retirés par un optométriste à tout moment.

Si vous n’êtes pas certain de la cause de votre sécheresse oculaire, le National Eye Institute vous suggère d’essayer d’abord des larmes artificielles en vente libre. Évitez toutefois d’acheter un produit qui contient des produits chimiques et des agents de conservation puissants. On recommande également le port de lunettes de soleil qui épousent votre visage. Elles protégeront vos yeux de débris irritants et pourraient contribuer à ralentir l’évaporation des larmes. Veillez également à boire suffisamment d’eau et à éviter les endroits secs. Si vous pensez que l’air sec de votre maison contribue à votre sécheresse oculaire, songez à utiliser un humidificateur pour améliorer la qualité de l’air.

Les facteurs qui peuvent causer une sécheresse oculaire tant à court qu’à long terme sont nombreux. Peu importe le type de sécheresse, vous pouvez la traiter, alors n’hésitez pas à consulter un médecin si ses symptômes persistent.

Vous avez une question au sujet du LASIK? Demandez à l'un de nos experts!

Also available in/Également disponible en : Anglais

Articles similaires

Comments are closed.

« »