how-does-your-brain-turn-light-into-vision_1758_40020210_0_14105769_500 (1)

Comment le cerveau convertit-il la lumière en vision?

Publié le 2015/03/05 à pm 3:04 par Galit G

La vision est sans doute le sens le plus important que possède l’être humain. Pas étonnant, alors, qu’autant de gens optent pour la correction de la vue au laser pour traiter leur problème de vue. Après une intervention sans douleur qui dure aussi peu que dix minutes et une nuit de récupération, vous pourriez avoir une meilleure vision que jamais. Compte tenu de la précision de la technologie LASIK et de l’importance capitale que de nombreuses personnes accordent à une bonne vision, il n’est pas surprenant, non plus, que la correction de la vue au laser soit devenue l’une des interventions les plus sécuritaires et les plus populaires de nos jours.

Toutefois, même si vous accordez probablement autant de valeur à votre vision que tout le monde, vous ne savez peut-être pas tout ce qui contribue à une vision précise et saine. Peut-être étiez-vous absent lorsque votre enseignant a expliqué comment la lumière captée par les yeux est envoyée au cerveau et convertie en vision ou peut-être avez-vous simplement oublié. Bonne nouvelle, ce billet vous rafraîchira la mémoire! Lisez-le sans plus tarder pour en savoir plus sur le fonctionnement de vos yeux et ce que vous pouvez faire lorsque votre vision se détériore.

L’œil : un appareil photo
Si vous croyez que l’œil est la partie la plus importante d’une vision saine, vous n’avez pas tout à fait tort. Bien qu’une structure encore plus importante contribue à la perception visuelle du monde physique, vous ne verriez rien si vos yeux ne fonctionnaient pas correctement.

L’œil, qui est essentiellement une lentille d’appareil photo organique munie de fonctions améliorées, est composé de plusieurs parties qui servent exclusivement à capter et focaliser les rayons lumineux. Le processus débute au niveau de la cornée, qui est la couche superficielle de l’œil. Lorsque les rayons lumineux qui proviennent des lampes ou d’autres sources lumineuses pénètrent dans l’œil ou se réfléchissent sur d’autres objets, cette lentille robuste, mais translucide, fait passer la lumière à travers la pupille, soit le point noir au centre de l’œil. Puis, le cristallin fait dévier et focalise la lumière, ce qui fait en sorte que les rayons convergent à un endroit idéal à la surface de la rétine, soit la couche de cellules photosensibles à l’arrière de l’œil.

C’est ici que la plupart des corrections de la vue au laser entrent en jeu. Lorsqu’une personne présente une erreur de réfraction, sa cornée, son cristallin ou une combinaison d’autres facteurs fait en sorte que la lumière est focalisée trop loin devant ou derrière sa rétine. La correction de la vue au laser permet de remodeler la lentille interne de l’œil sans pratiquer d’incisions invasives et sans avoir recours à des instruments nuisibles. C’est l’une des raisons pour lesquelles la récupération est aussi rapide et complète après l’intervention.

Le cerveau : un directeur
Pas si vite! Nous ne vous avons peint que la moitié du portrait. Jusqu’à présent, votre œil a fait la majorité du travail, mais ça commence à devenir vraiment intéressant dès que votre cornée et votre cristallin focalisent les rayons de lumières à la surface de la rétine.

BrainHQ explique que les cellules photosensibles de la rétine envoient automatiquement des impulsions électriques par l’entremise du nerf optique, la liaison neuronale principale entre les yeux et le cerveau. Ces impulsions circulent dans le nerf optique jusqu’à ce qu’elles atteignent la région du cerveau qu’on appelle le corps genouillé latéral (CGL). Corps genouillé latéral peut avoir l’air d’un mot savant et imposant, mais il s’agit simplement du terme utilisé pour décrire le carrefour permettant au cerveau de séparer les signaux électriques des yeux en deux catégories. L’une identifie les couleurs et les détails, tandis que l’autre catégorise les contrastes et les mouvements.

Une fois que le cerveau a séparé ces signaux électriques, BrainHQ explique que les impulsions électriques sont expédiées au cortex visuel primaire, aussi appelé V1, qui se situe à proximité de l’arrière du cerveau. Fait intéressant : il y a une corrélation spatiale univoque entre les cellules du cerveau dans l’aire visuelle V1 et les cellules de la rétine. Cela signifie que lorsqu’une certaine région de la rétine est activée par un rayon lumineux, sa cellule correspondante dans l’aire visuelle V1 s’éclaire aussi. Grâce à cette structure, le cerveau peut percevoir la position horizontale et verticale des objets dans le champ de vision. En comparant les différences entre les signaux provenant des deux yeux, le cerveau peut également calculer la profondeur.

L’œil : un étudiant
Tout comme votre vision peut s’améliorer ou se détériorer au fil du temps, votre cerveau a également besoin d’un certain temps tout de suite après votre naissance pour comprendre comment traiter toute cette information visuelle. Le U.S. Department of Health and Human Services explique qu’au cours des premières années qui suivent leur naissance, les régions de l’aire visuelle V1 des enfants ne sont pas aussi étroitement organisées qu’elles le sont plus tard dans leur vie. Cela signifie que les bébés peuvent avoir de la difficulté à suivre les objets en mouvement. Toutefois, à force de répéter les mêmes erreurs, le cerveau taille les connexions neuronales erronées pour ne laisser qu’une aire visuelle V1 fonctionnelle.

Le cerveau en fait beaucoup plus pour vous offrir une image du monde physique, mais ce billet couvre les principes élémentaires. Si vous avez l’impression que l’équilibre qui contrôle le tout est fragile, vous avez probablement raison. C’est pourquoi vous devriez contacter la clinique LASIK MD de votre région sans plus tarder pour voir comment LASIK MD peut vous aider à obtenir une meilleure vision!

Vous avez une question au sujet du LASIK? Demandez à l'un de nos experts!

Also available in/Également disponible en : Anglais

Articles similaires

Comments are closed.

« »