LMD_Blog_Night_Vision

Comment fonctionne la vision de nuit?

Publié le 2015/04/22 à pm 12:40 par Galit G

De nombreuses personnes diraient que leur vision est leur sens le plus important et il n’est pas étonnant que diverses technologies aient été conçues pour conserver et même améliorer une bonne vision. La correction de la vue au laser est l’un des exemples qui illustrent le mieux à quel point la technologie moderne peut être précise et avantageuse. Après une intervention sans douleur et aussi peu qu’une nuit de récupération, vous pourriez obtenir une vision parfaite sans lunettes ni verres de contact.

Bien que le LASIK puisse vous offrir une meilleure vision que vous ne l’imaginiez, il ne peut malheureusement pas vous aider à voir dans le noir. Pour y arriver, vous devrez avoir recours à l’un des appareils militaires les plus symboliques des temps modernes : les lunettes de vision nocturne. On a pu les apercevoir dans les films, les émissions de télévision et les jeux vidéos, mais cette lueur verte révélatrice illustre-t-elle vraiment comment la vision de nuit fonctionne? Et la vision nocturne sert-elle à autre chose qu’à identifier les méchants dans le noir?

Capter la lumière
Comme toute technologie de pointe, les rouages des lunettes de vision nocturne peuvent sembler tellement ésotériques qu’il est plus facile d’attribuer leur fonctionnement à la magie. Mais, en fait, l’aspect scientifique de la vision de nuit est étroitement lié à la manière dont nos yeux fonctionnent.

HowStuffWorks  explique que la technologie de vision de nuit la plus répandue est l’optimisation d’image. Ce processus fait appel à plusieurs capteurs microscopiques qui recueillent beaucoup plus de lumière que l’œil humain, même par une nuit obscure sans lune.

Les lunettes de vision nocturne captent toute lumière visible que nos yeux peuvent déceler, mais ils perçoivent et recueillent aussi la lumière infrarouge, une partie du spectre qui est invisible à l’œil humain. La télécommande de votre télé émet un faisceau de lumière infrarouge pour changer les chaînes, et c’est cette même lumière que les lunettes de vision de nuit décèlent et transforment en lumière visible à l’œil humain.

Mais pourquoi la vision de nuit est-elle toujours verte? Mental Floss explique qu’il s’agit d’un choix de design délibéré. La nuit, il n’y a pas assez d’information visuelle pour rendre le monde en couleurs, donc les lunettes de vision de nuit doivent afficher un paysage entier en un dégradé d’une seule nuance. Heureusement, la lumière verte tombe au beau milieu du spectre visible, ce qui signifie que nos yeux distinguent mieux les légères variations de nuances ou de contrastes dans les teintes de vert que dans toute autre couleur. La lumière verte, tout comme la lumière rouge, est aussi plus douce pour nos yeux lorsqu’ils doivent s’adapter à voir dans le noir sans aucun dispositif mécanique.

Ça se réchauffe
L’image que la plupart d’entre nous nous faisons de la vision de nuit est peut-être celle d’un soldat qui regarde à travers des jumelles vertes, mais il existerait une manière plus juste de voir dans le noir qui n’a rien à voir avec la lumière visible : l’imagerie thermique.

HowStuffWorks explique qu’en plus de réfléchir les ondes de lumière infrarouge plus courtes, tous les matériaux nucléaires dégagent des rayons infrarouges thermiques, qui sont essentiellement des représentations visuelles de la chaleur. Étant donné que la chaleur est extrêmement difficile à camoufler, l’imagerie thermique est rapidement devenue la technologie préférée des professionnels de recherche et de sauvetage canadiens. Les objets plus chauds, comme les humains et les moteurs qui tournent apparaissent en rouge et en blanc, tandis ceux qui sont plus froids apparaissent en bleu et en vert. Tout ça fait en sorte qu’il est beaucoup plus facile de repérer les randonneurs en détresse sur le versant d’une montagne enneigée.

Le ministère de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes explique sur son site Web qu’en 2005, il a lancé une initiative appelée Projet général de capacité de vision nocturne. Cela a permis d’entamer le processus visant à fournir de l’équipement d’imagerie thermique à la Force aérienne pour l’aider dans ses missions de sauvetage à l’échelle nationale et à l’étranger. En tout, le Projet a offert environ 800 paires de lunettes de vision nocturne supplémentaires à la Force aérienne du Canada.

Utilisations non militaires de la vision nocturne
Les forces spéciales sont peut-être les principaux utilisateurs de la vision nocturne, mais la polyvalence incroyable de l’imagerie thermique en fait un excellent choix pour de nombreuses autres personnes aussi.

Selon les matériaux, la chaleur peut se transférer extrêmement bien d’un objet à un autre. Votre manteau, par exemple, conserve un peu de votre chaleur corporelle même après que vous l’ayez rangé dans le garde-robe. Cela a mené les experts en criminalistique à utiliser l’imagerie thermique pour vérifier si un lieu précis a été modifié récemment. L’imagerie thermique permet, entre autres, d’identifier les trous creusés dans la terre, les empreintes digitales et les empreintes de main sur les murs et même les empreintes laissées par les chaussures. HowStuffWorks explique que les responsables de l’application de la loi utilisent régulièrement l’imagerie thermique pour trouver les endroits où les criminels ont essayé d’entreposer des preuves compromettantes.

La vision de nuit est peut-être associée aux militaires, mais elle a de nombreuses autres utilisations dans les domaines de la surveillance et du sauvetage, ce qui en fait un élément essentiel du monde moderne. Les caméras portatives sont parfois équipées de fonctionnalités de vision nocturne, donc ne soyez pas surpris si, un jour, vous pouvez vous procurer une voiture avec un pare-brise qui recueille la lumière infrarouge à la place des phares.

Vous avez une question au sujet du LASIK? Demandez à l'un de nos experts!

Also available in/Également disponible en : Anglais

Articles similaires

Comments are closed.

« »